L’amour, ça se mijote à petit feu…

sparateur
> Voir tous les articles

16 Mars 2015
L’amour, ça se mijote à petit feu…

Cuisiner est un art ancestral, et d’une sensualité absolue. Choisir les produits, définir ou suivre une recette, assaisonner avec plus ou moins de forces, rajouter des condiments, gouter, re-gouter… rectifier l’assaisonnement, puis laisser mijoter… Parfois de longues heures… Cela ne rappelle-t-il pas les différentes phases de la séduction ? On se cherche, on se trouve, on se perd un peu, on se chamaille, on rectifie le tir, puis on se re-retrouve, et on laisse mijoter… La cuisine et l’amour sont très proches, et certains ne peuvent se passer de concocter inlassablement et avec imagination de nombreuses recettes au quotidien, un peu comme les séducteurs ou séductrices avares de multiples rencontres amoureuses… mais lorsqu’un cuisinier a mis au point une belle et bonne recette qui fonctionne, pourquoi la remettrait-il en question ? Et si nous calquions les mécanismes de la cuisine à l’amour, cela ferait-il recette ?